Cet être cosmique s’est présenté pour nous transmettre une ouverture à la musique céleste, à la suite de l’intervention d’Orionis sur les sons célestes et terrestres et le langage du coeur dans la co-création. Ces canalisations s'enchainent, ainsi que les questions liées.

 

 

 

 

Mes amis, mes enfants, mes frères, mes sœurs, sachez que moi qui m’adresse à vous par la voix de ce canal, je ne vous suis pas encore connu. J’appartiens aux plaines immenses et lumineuses des confins de ce que vous appelez les étoiles.

 

Je viens m’adresser à vous sous le nom… Je ne sais pas transmettre mon nom à votre canal, car elle doute de ce qu’elle peut entendre. Néanmoins, Isis pourrait être le nom. Je vous invite simplement à recevoir en votre cœur et en votre esprit l’immensité infinie, la joie incommensurable, l’unicité absolue de ce que je suis.

 

En d’autres temps, je me suis nommé la voûte céleste, mais cette voûte n’a pas de fond. Je suis un être et non pas un vide, je suis une pensée et non pas un vide. Je suis Amour, je suis suprême intelligence, je suis résonance. Vous pourriez m’appeler Ouranos, ainsi que les Grecs de votre Antiquité me nommèrent.

 

Je viens vous indiquer et vous transmettre vibratoirement ma présence, ou notre présence : je ne suis pas une personne. Votre langage ne convient pas mais je l’emploie.

 

Nous sommes des myriades, nous sommes des éons, nous sommes au service de la Source et de la Source des Sources. Nous sommes joie pure et nous chantons, et voilà pourquoi j’interviens parmi vous en ce jour car ce chant, je voudrais qu’il vous soit perceptible.

 

Sachez que votre cœur est assez grand pour nous contenir tous lorsqu’il se retourne en lui-même et sur lui-même, ce qui vous parait inconcevable mais néanmoins est réel. C’est là votre pouvoir.

 

Je vous invite à présent dans le silence à recevoir l’ouverture claire et définie à la musique céleste maintenant, à l’exclusion de toute autre pensée, son, existence. Recevez.

 

silence

 

Sachez que l’isthme de votre cœur actuellement est ouvert par la grâce qui vous est donnée.

Sachez tirer profit…

 

silence

 

Que cet isthme reste ouvert. Que le passage se fasse. Restez dans l’acceptation de ce que vous ne comprenez pas, car je sais que certains vont chercher à comprendre. Il vous est donné, en cet instant, de capter sans filtre le diapason qui ouvre aux musiques célestes. Ainsi votre cœur aura mémorisé la nature du passage.

 

Je suis Ouranos. Je suis ce qui engendre Isis. Je n’ai pas d’existence matérielle, je ne suis pas une collection d’étoiles. Vous ne pouvez concevoir ni ma forme, ni ma réelle nature.

Je suis uni avec l’Un. J’embrasse la totalité des univers.

Je vous salue.

 




via Christine Anne K. le 24/03/2010

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.