Entendez.
Entendez… de tous vos Êtres, de tous vos cœurs, de tout ce que vous êtes, entendez de tout ce que vous n’avez jamais osé être !

Les portes s’ouvrent, vous êtes ces portes : nous sommes ensemble…

 

A présent, Ki-Ris-Ti se manifeste, en vous.

La voix est la vôtre, la Parole réside comme un germe en chacun de vous.

Je ne suis pas un individu, mais une totalité. Ki-Ris-Ti est le Nom dont la vibration est la mienne.

Les Cieux s’ouvrent, en toute grandeur - en majesté, diriez-vous – car vous êtes là, comme le nouveau-né tant attendu.

L’enfant de Lumière est revenu et vous êtes cet enfant.

 

Ne pleurez pas, abandonnez toute fausse joie et toute fausse tristesse entre les mains de la Lumière que vous êtes. Vos cœurs à présent sont comme les mille tambours qui fêtent l’ouverture des portes du Temple Céleste, qui n’est autre que la petite vibration d’origine qui indéfectiblement réside en chacun de vous.

Là est le Temple, immense et joyeux. Là est la splendeur, là est la Vérité, là est votre innocence.

Redevenez cet enfant de Lumière. Il n’est d’autres rois ou reines que vous dans la Splendeur inégalée de l’Amour.

 

Ouvrez grand vos oreilles pour entendre ce que vous n’entendez pas si souvent : votre Nom – Nom de Lumière, Nom de Splendeur, Nom d’Entièreté et de Joie.

Vous êtes appelés . Vous n’avez pas d’autre nom que celui-là, celui qui résonne en secret comme le battement des tambours en votre cœur – Temple intérieur, Porte de Joie, Portail céleste.

Votre Nom résonne car il est appelé par tous, et les échos se répondent joyeusement dans l’appel de ce nom.


Les portes sont ouvertes à l’appel de ton Nom : Ki-Ris-Ti, Christ dans votre langue.

 

Vous recevez à travers ces syllabes la vibration qui vous a fondés, et qui est le noyau de votre Vérité. Vous n’êtes rien d’autre - si vous acceptez de vous regarder en face - car votre face est éclatante.

Ne craignez pas sa Lumière.


Entendez comment le Feu consume votre cœur en cet instant et réjouissez-vous ;  car ce Feu est la célébration de votre retour, Enfants de Lumière.

Vous étiez attendus. Vous êtes revenus, à l’appel de votre Nom... Et ne résistez pas à cet appel, car il n’y a pas d’autre Vérité.

Il n’y a que cette Lumière sur laquelle vous puissiez marcher, vous avancer.

 

Que vos regards s’ouvrent, que vos yeux se décillent  : à la Vérité et à la simple Lumière dans laquelle tombent tous les artifices, comme des coquilles qui se réduisent en poussière.

A l’appel de ton Nom, ton regard se fait Lumière et retrouve son éclat.

Il n’y a plus rien à prouver, il n’y a plus rien à négocier : l'innocence que vous avez cachée à tous peut enfin se révéler dans ce regard, car il n’est d’autre témoin que toi-même.

 

La voix qui s’élève pour parler en votre corps est celle de Ki-Ris-Ti, en cet instant.

Ta voix est la trompette, splendide et magnifique, victorieuse et pleine d’Amour, de Christ, en cet instant.


Le Feu qui en ce cœur consume et répand sa Joie, est ce qu’il y a de plus véritable et éternel.

 Il n’y a que ce Feu, il n’y a que cette Joie, il n’y a que cette voix, il n’y a que ton Nom.

Tu es splendeur, tu es victoire, tu es absolution – absolution de tout ce que tu as décidé de ne plus être, ce que tu pourrais appeler tes erreurs, et c’est ta propre voix qui te pardonne et qui t’accueille en ton propre sein de Vérité et de Lumière.

 

Ki-Ris-Ti, l’Union absolue dans le Feu et dans le Feu de l’appel, dans le Feu du retour à la maison de l’enfant qui oublia son chemin quelque temps, mais ne fut jamais perdu.

Soyez cet enfant que vous êtes, soyez ce retour, soyez ce Feu, soyez votre Nom, soyez votre absolution et votre Vérité.

 

Entendez l’appel de votre Nom, entrez dans la Splendeur qui ainsi s’ouvre et qui ne vous a jamais été fermée, mais simplement oubliée.

 

Qu’il en soit ainsi.








via Christine Anne K. le 16/08/2010

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.