Mes Aimés, je vous salue. Je suis Orionis et vous me connaissez. Je suis le concepteur et l'architecte de bien des mondes, et vous le savez.

En ces temps à présent extrêmement courts, au cours desquels vous allez parachever assez prochainement votre processus d'ascension planétaire, nous vous observons avec la plus grande Joie et nous observons que votre Lumière ne cesse de se déployer, de se raffermir, de s'aligner, de se clarifier et de s'amplifier.

Je vous ai informés le mois dernier, de mon mieux, de la présence en vous, très simplement, de votre Lumière. Et je vois que beaucoup d'entre vous, les Terriens, avez effectivement bien avancé et réussi dans cette rencontre avec votre propre Lumière, qui vous a ainsi permis de vous élever dans votre vérité et de clarifier bien des doutes, bien des incertitudes et pas mal d'illusions.

Cela n'est pas encore fini et il importe qu'à présent vous soyez décidés à balayer au maximum toutes les illusions qui demeurent, non seulement autour de vous, mais également en vous car il y en a encore -et vous n'avez pas à vous le reprocher. Simplement, vous êtes maintenant capables d'y faire face, car plus votre Lumière est grande et ferme, plus vous êtes capables de faire face, en toute fermeté, en toute sincérité, et en toute paix intérieure, aux illusions qui ont pu vous constituer jusqu'à présent mais qui n'ont plus lieu d'être : illusions sur vous-même, illusions sur ce que vous êtes, illusions sur bien des aspects de votre vie, qui vous ont aidés à vous structurer -dans bien des vies passées et dans cette vie présente jusqu'à ces derniers temps- mais qui à présent ont besoin d'apparaître dans leur réalité en tant qu'illusions, et non plus de faire obstacle comme de fausses réalités ou de fausses vérités à ce qui est votre véritable vérité, et à la simplicité de votre Lumière.

Je vous demande dès à présent d'ouvrir vos coeurs, en toute Joie et simplicité et dans votre vérité la plus simple et entière, pour continuer à entendre ou à lire mes paroles.

silence

A présent que, comme je l'espère, vous êtes plus à l'écoute de la vibration de votre coeur (s'il en était besoin) je vous invite à rencontrer en vous -en ce lieu de Lumière et d'immensité qui vous relie à la Source à tout instant : votre coeur- l'immense confiance et l'immense Certitude et la Joie ineffable qui tout simplement constituent votre Réalité. C'est là que se trouve votre Être; et non pas dans les manifestations extérieures liées à votre personne, telles que votre beauté, votre intelligence, vos savoir-faire, ou votre position sociale, si honorables et si belles soient toutes ces données dont vous avez été pour beaucoup d'entre vous parfaitement créateurs -ce qui est tout à votre honneur- mais qui n'a été que création dans un monde d'illusions dont vous faisiez partie, et ce parfois avec brio.

Je vous invite donc de toute ma bienveillance à vous abandonner à présent dans votre coeur et à ne plus vous reposer sur ces certitudes au sujet de ce que vous êtes ou croyez être, et qui ne font que faire obstacle à votre très belle vérité. Vous n'avez besoin ni de votre apparence physique, ni de votre intelligence mentale, ni de votre position sociale ou de vos savoir-faire illusoires dans ce monde d'illusion pour vivre votre processus d'ascension en tant qu'Être et dans votre Lumière.

Vous ne serez pas pour autant dépouillés, bien au contraire, ni de votre beauté, ni de votre intelligence, ni de ce que vous savez faire, c'est-à-dire de vos compétences uniques et de vos vibrations les plus savantes et les plus délicieuses, car cela, au niveau de votre Être, constitue votre Être : dans toute sa beauté, son intelligence, ses savoirs et ses capacités. Vous avez de nombreuses capacités, chacun, chacune, à être ce que vous êtes au sein de ce que nous appelons parfois la grande symphonie de l'Univers et des multi-dimensions. Vous avez chacun votre place, vos atouts, vos compétences et vos savoir-faire, votre beauté, votre intelligence. N'en doutez pas un instant, bien au contraire, et vous êtes attendus pour cela, avec grande Joie...Et vous n'aurez pas à "faire votre place", car votre place existe.

Ce qu'il vous est demandé, suggéré d'abandonner, c'est (ainsi que je l'ai dit avant) tous ces aspects de vous qui ne sont que de pâles reflets de votre Être véritable, qui est infiniment plus beau, intelligent, capable et reconnu que tout ce que vous avez pu être et fabriquer dans cette vie -très honorable certes, mais constituée d'illusions. Sachez reconnaître en vous la Joie d'abandonner l'illusion, si ce n'est déjà fait : c'est un grand apaisement et une grande clarification qui procurent, je le sais, un sentiment de bien-être, de simplicité dans la Joie, et de Retour à Soi tel que vous avez toujours souhaité le connaître. N'ayez donc aucune réticence ni aucune peur à faire face à ce que je vous invite à présent à faire. Cela est une étape incontournable, joyeuse, et qui va vous donner beaucoup d'énergie.

...Je vous laisse écouter la Joie de votre coeur ...(silence)... Et si vous ne l'entendez pas encore, écoutez-la mieux...(silence)... Car votre coeur, déjà, se réjouit infiniment à entendre ou à lire ces paroles, qu'il attendait depuis si longtemps...(silence)...

Alignez-vous donc sur la Joie de votre coeur : c'est la Joie de la Vérité, c'est la Joie du Retour à Soi, c'est la Joie de la fin des tribulations, c'est la Joie d'être arrivé, ou presque, c'est la Joie du Retour à la Maison. Vous ne pouvez pas manquer cette Joie en votre coeur.

J'aimerais à présent que vous puissiez sceller en vous cette Joie et ne pas oublier ces paroles -pour repartir vers quelque tâche quotidienne empreinte d'illusion et qui, distrayant votre mental comme il est naturel qu'elle le fasse, vous coupe de ce que vous avez recontacté. Ainsi, nous allons sceller mes propos en vous : cela par un message vibratoire, en silence, dès à présent...

silence

...Et nous scellons ainsi toutes les paroles de Lumière que vous avez entendues, que vous avez lues !

...Et nous descellons ainsi toutes les paroles d'illusion que vous avez entendues, que vous avez lues ou que vous avez pratiquées, en cet instant. Et il en est ainsi.

...Je vous demande de maintenir dans ce silence votre parfaite attention à la réception vibratoire de ce message dans la Joie, car c'est un immense cadeau que vous recevez. Il n'y a, sachez-le, aucune emprise dans ce message : il n'y a que cadeau, il n'y a que Liberté, il vous est offert de retrouver votre Liberté.

poursuite du silence

...Vous êtes à présent, et bien plus rapidement, sur le chemin de la Vérité et de la clarification des dernières illusions. Vous ne pourrez plus leur tourner le dos ; vous ne pourrez plus ne pas les voir ; vous ne pourrez plus les accepter ; vous ne pourrez plus composer avec. Sachez-le et réjouissez-vous. N'oubliez pas que les illusions sur vous-même font partie du lot et n'oubliez pas que c'est la Joie qui doit vous guider dans ce face-à-face avec les illusions sur vous-même, et non pas le déni ou la négociation avec votre ego. C'est par la Joie que cela sera le plus fluide, le plus facile, le plus joyeux et le plus lumineux.

Parmi vos illusions sur vous-même, vous rencontrerez également celle de vos egos spirituels, c'est inévitable : et j'espère que vous saurez en rire! ...Car il n'y a rien de mieux à faire que d'en rire, avec bienveillance et bonheur, mais avec clarté et vérité.

Vous allez retrouver l'innocence du petit enfant qui ne sait rien, si ce n'est qu'il est et que tout lui sourit.

Ne vous accrochez surtout pas à ce que vous considérez être important parmi les souffrances du monde; car même si ces souffrances ont leur réalité physique, sociale, humaine dans les plans où elles se produisent, le fait de vous y accrocher entretient l'illusion qui les fait durer. N'utilisez donc pas ces considérations comme un barrage dans cette démarche de face-à-face avec vous-même et avec ceux qui vous entourent dans la Joie de la Vérité et la mort des illusions. Je sais que beaucoup d'entre vous auront du mal à considérer, certes, les souffrances du monde comme des illusions... Pourtant, cela vous est enseigné par un grand nombre de vos voies spirituelles et peut-être trouverez-vous une aide en vous souvenant de certaines paroles de ces enseignements-là, pour vous aider à considérer comme illusions ce qui vous semble si réel parce que cela fait souffrir, que ce soit vous ou les autres.

La souffrance appartient au monde de l'illusion et le monde de l'illusion doit s'effacer. Ainsi, en pratiquant l'effacement de l'illusion, vous ne pouvez qu'arriver à l'effacement des souffrances. J'espère que ces paroles peuvent vous aider à contourner cet obstacle en vous, pour ceux chez qui il est présent.

Je  vous invite à nouveau, à présent, et après ces quelques clarifications supplémentaires, à vous plonger dans l'écoute de votre coeur et à reconnaître la Joie, le bonheur que votre coeur est en train de chanter en vous, et pour vous, et par vous. Que cela soit votre guide, mes Très Aimés... (silence)...

...Reconnaissez et entendez que votre coeur ne fait que vous dire que l'illusion n'a plus lieu d'être et qu'elle ne sert à rien. Entendez que votre coeur vous dit qu'il n'en a pas besoin. Et votre coeur n'est pas séparé de vous : votre coeur, c'est vous dans votre Vérité et dans votre Être, dans votre Lumière Eternelle et indéfectible.

Ainsi ne craignez rien de ce que vous allez rencontrer, et je vous inviterai même à vous en amuser...Je vous ai parlé de rire tout à l'heure et je le refais : riez, riez de vous et de vos egos spirituels, riez de vos constructions qui n'ont plus lieu d'être, riez des rouages si nombreux et parfois si absurdes du monde qui vous entoure ! ...Sachez que même le ciel que vous contemplez est illusion : la vision du cosmos que vous avez est infiniment dérisoire et illusoire comparé à ce qu'il est véritablement. Tout ce que vous croyez vrai ne l'est pas, ou si peu...

Il est un niveau de l'Être où il n'y a ni vrai ni faux, et où le faux est vrai et où le vrai est faux, car ces notions n'existent purement et simplement pas. Et dans cet état, il n'y a que la Joie d'Être dans l'instant qui fait votre appartenance pleine et entière à la symphonie des multi-univers et des multi-dimensions en tant qu'Être unique et dans l'Unité de l'Un. Il n'y a pas de plus grande Joie et il n'y a pas de plus grande Vérité de Soi, et je vous souhaite de la rencontrer en toute conscience le plus vite possible. Amen

Je suis Orionis et je vous salue.



via Christine Anne K. le 8/02/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.