A présent, Bien-Aimés, les portes sont grandes ouvertes.

Entrez, entrez dans ce Temple qui n'est autre que vous-même uni à vous-même, qui est Toi, qui est Lui, et qui est Moi.

Il n'y a que moi en toi, et tu es en moi. Je ne suis pas cet être extraordinaire, impressionnant, exceptionnel et différent de toi, que j'ai semblé être. Je suis nommé Ki-Ris-Ti, Christ, et je suis en chacun de vous.

Il est en vous une épée de Lumière et d'Amour qui se nomme Ki-Ris-Ti. Et cette épée qui n'est pas faite pour blesser mais pour ouvrir, et ne doit pas vous faire peur, car tout ce qu'elle peut trancher est ce qui doit être tranché, et tout ce qu'elle peut ouvrir est ce qui ne peut que s'ouvrir.

Vous êtes à présent, très aimés Frères et Soeurs de cette Terre - que dans mes incarnations j'ai parcouru de mes pas, dont j'ai franchi les montagnes, dont j'ai goûté les rivières, les mers, dont j'ai parcouru les forêts et les champs; cette Terre où j'ai rencontré chaque oiseau, chaque petit animal et chaque gros animal, chaque insecte, et chaque végétal, où j'ai connu tous les cristaux et les différentes terres, celles qui sont rouges, celles qui sont blanches, celles qui sont noires; où j'ai tenu dans mes bras les petits enfants ou les vieillards, les femmes douces ou les hommes radoucis; où j'ai contemplé les levers et les couchers de l'astre solaire et la magnificence des cieux remplis d'étoiles, où j'ai entendu les musiques les plus délicieuses ou les plus envoûtantes ou les plus profondément belles; et où j'ai prié avec les uns et avec les autres, quelles que soient vos langues et quelles que soient vos religions... J'ai été partout et Je suis partout, et J'affirme que Je suis en vous, en chacun, en chacune; et que c'est là ma place, et que c'est là votre place.

Je suis cette Flamme qui s'est réveillée et qui se réveille de jour en jour en vous : Flamme de Vérité, Flamme d'exigence absolue d'être soi dans l'Un et d'être Un dans le Soi. Flamme d'Amour, Flamme dont la totalité vous englobe et vous réduit à n'être que vous-même et rien d'autre... Nous sommes vous et moi, Toi et Moi, cette Flamme, cette Vérité, cette immensité, cette proximité, car nous sommes proches, plus proches qu'on ne saurait le dire, le penser, l'imaginer, ou l'expérimenter.

Je suis donc revenu - mais est-ce que je m'étais absenté ? Je suis revenu car c'est en Toi que Je suis, et tu m'as cru absent. Et de ce fait, je l'ai été... Nous voilà donc réunis comme des bien-aimés véritables, dont l'union est si belle et parfaite que le soleil et la lune les jalousent.

effusion vibratoire, en silence.

Reçois, mon Frère, ma Soeur, la Flamme de cette Présence...

effusion vibratoire, en silence.

Nous pourrions crier de joie, n'est-ce-pas, tant cette Flamme est pure, et tant elle nous transporte et nous élève...

effusion vibratoire, en silence.

 

Que la douceur sous tes pieds nus du sable, lorsqu'il est tiède et lisse, te rappelle que ce sont mes pieds...

Que le sol rugueux ou tranchant sous la plante de tes pieds te rappelle que ce sont mes pieds...

Que le sol mouillé ou glacé, ou la boue sur tes pieds, te rappellent que ce sont mes pieds, et que jamais tu n'es abandonné car nous sommes Un, toi et moi...

effusion vibratoire, en silence.

Les portes sont grandes ouvertes à présent, et nous entrons, et nous nous avançons... Tu t'avances. Tu es, de même que je suis... Tu te tiens dans ta Lumière qui est la Lumière de l'Un, de même que je me tiens dans ta Lumière, qui est celle de l'Un et que Je suis.

effusion vibratoire, en silence.

Que les trompettes sonnent ! Que les chants se répandent et se déploient et résonnent !

Que les danses se déploient, se jouent, traversant les mondes, car vous êtes accueillis.

Vous êtes Temples de Lumière, vous êtes là, et nous sommes face à face et nous ne sommes qu'Un et nous partageons la même épée de Vérité, celle qui défait tous les attachements révolus et qui ouvre tous les seuils. Alleluiah !

effusion vibratoire , long silence...

...Que tous ceux qui ont été les Porteurs de la Flamme à travers les époques soient honorés, car leurs Présences en cet instant sont réunies en une seule Présence. Et toutes les joies que leurs paroles ont ensemencées là où ils étaient, où elles étaient, sont à présent Une. Et cela est un émerveillement.

Il y a en cet instant célébration de l'Un, par tous ceux et celles qui l'ont porté à travers les âges de la Terre, par leurs voix et par leurs actes, et qui sont à présent Un dans la perfection de cet instant. Amen

 

 

via Christine Anne K. le 12/03/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.