Amis, frères et sœurs, enfants de Marie, enfants de l’Univers, enfants de la Source, créations parfaites, voici à présent Ashtir qui vous parle.

 

Je suis, dit-il, de la race Elohim, et dont le corps a choisi d’être éléphant.

Je sais que cela vous surprend. Sachez que vous avez le pouvoir de façonner votre corps, voire de choisir sa forme. Avant ce corps-là, que j’ai choisi il y a un certain temps, j’ai eu d’autres formes appelées corps. J’ai été dodécaèdre, j’ai été vent, j’ai été ondulation lumineuse, j’ai été son, différents sons. J’ai été vague, j’ai été dauphin, j’ai été colline de sable, j’ai même été un arbre immense à certaines occasions. J’ai pu être planète, astéroïde, j’ai été Lumière pure, j’ai été canal pour la Lumière, j’ai été instrument de musique céleste. J’ai été tout petit, j’ai été très grand, j’ai été immensément vaste, j’ai été fragmenté en milliards de particules, aussi bien que densifié en matière très compacte…

 

Je suis auto-créant. Sachez que ce pouvoir va vous être donné, si vous le choisissez. Ainsi, en ce jour, notre chère sœur qui vous parle est en train de créer elle-même ce corps nouveau, qui lui a été conféré à l’occasion de son passage inter-dimensionnel appelé Ascension.

 

Il importe que vous soyez ouverts à ces données, qui sont certes étonnantes actuellement dans le cadre de vos représentations -limitées encore, mais pour si peu de temps… Nous savons que certains d’entre vous choisiront de ne pas faire appel à ces possibilités car cela n’est pas leur chemin.

 

Si j’ai choisi de m’adresser à vous comme éléphant, c’est à la fois pour mon plaisir et pour le vôtre. Demain ou avant-hier, je pourrais choisir d’être un petit tétraèdre cristallin, coloré ou non, qui pourrait rebondir entre vos mains. Cela n’a pas d’importance car, au-delà de toutes ces formes, je ne change pas. Je suis. Ma vibration n’est aucunement modifiée, si ce n’est très légèrement par les différentes formes dans lesquelles elle se glisse, mais sa fondamentale ne peut en aucun cas s’altérer.

 

J’ai l’air de m’amuser, et pourtant je suis très respectable : je suis l’un des plus anciens et des plus sérieux parmi les Elohim. J’ai connu différentes créations, différents stades des univers. J’ai assisté à la gestation de votre monde, ainsi que de celui qui lui donna naissance, et encore de ceux qui leur donnèrent naissance. J’ai participé à l’élaboration des éléments tels que vous les connaissez aujourd’hui. N’oubliez pas en cela que je suis simplement au Service, et dans la Joie de ce Service infini. Je n’ai aucun pouvoir personnel (sachant que ce mot « personnel » appartient au langage de votre dimension altérée). Je ne suis pas une personne : je suis un Être et une vibration.

 

Il est parmi vous un nombre important d’êtres humains qui sont directement reliés à nous, Elohim, par filiation, par transmission et par résonance. Ce sont et ce seront ces Êtres qui auront le plus de Joie et d’audace pour être créateurs, au jour le jour, dans les méandres de votre destinée collective qui se crée au jour le jour, tel un fleuve charmant, enivrant. Pourquoi ce "fleuve charmant, enivrant", me direz-vous ? Quels sont ces mots ? Vous avez déjà remarqué que nous avons plaisir à jouer avec le chatoiement des mots : cela fait partie des vibrations qui mettent en mouvement la Création. La danse et le chant des mots, tels qu’ils existent dans votre langage parlé nous amusent, et ils vous profitent et agitent vos cellules et votre mental, ainsi que l’on bat des œufs, afin de créer de nouvelles formes et d’estomper ce qui n’a plus lieu d’être.

 

Peut-être me trouvez-vous badin, c’est une de mes caractéristiques. Cela n’est que légèreté, et la légèreté est fort importante pour un créateur et pour la propulsion dans l’existence d’une création. Il ne peut y avoir lourdeur, il ne peut y avoir poids, il ne peut y avoir rigidité dans l’avancée d’une création. Néanmoins, vous n’êtes pas pour autant invités à pratiquer la fantaisie pure; cela n’est pas du tout notre nature, ni notre façon de créer, bien au contraire : ne vous méprenez pas. Nous pratiquons la légèreté, certes, mais dans la concentration la plus droite, la plus serrée, la plus claire, et dans la Lumière unique de la Source et du Cœur. Cela est notre seul guide.

 

Ainsi, n’oubliez jamais que c’est votre Cœur qui est le noyau atomique de votre énergie créatrice, et non pas votre fantaisie. Que vous décidiez d’être éléphant, cristal, palmier, jonc, bateau, nuage et que sais-je encore, cela est votre affaire, mais votre Cœur doit prendre la décision, et lui seul. Pour cela, je me joins aux recommandations que vous avez reçues tout récemment du vénérable Orionis, en ce qui concerne la relation à votre intellect. Votre intellect n’est pas créateur, votre intellect est un outil. Ainsi ce n’est pas votre intellect qui peut vous amener à choisir d’être éléphant, ou vague, ou canal de Lumière. Il ne peut que vous servir à concevoir et mettre en forme la vibration de ce que vous choisissez.

 

Voilà ce que l’éléphant Ashtir avait à vous dire en ce jour. Si je reviens, il se peut que cela soit dans une autre forme mais vous me reconnaîtrez. Je vous salue et je vous adresse toutes les vibrations créatives et joyeuses qu’il est en mon pouvoir d’émettre vers vous. A bientôt.

 

 

Questions-réponses

 

Nous avons la possibilité de questionner l’ensemble de ceux qui peuvent nous parler, sans distinction, si vous le désirez.

 


Cette sensation d’abandon qu’il m’arrive encore de traverser de temps en temps correspond-elle à des zones d’ombre qu’il faut encore nettoyer ? Est-ce que cela va durer encore longtemps ?

 

Chère sœur, bien-aimée, il t’a été dit que tu es créatrice. Cela n’est pas un reproche ni un désir de te confronter à quelque chose qui te semble impossible. Si tu souffres d’abandon, c’est que la Joie des retrouvailles est immense. Ainsi, tourne-toi en toi vers cette Joie-là, car tu peux la trouver. L’abandon, la détresse dont tu fais état est également, peut-être, un préliminaire du processus d’Ascension qui vous invite à abandonner tout ce que vous connaissiez. Ainsi, cette forme-là de sentiment d’abandon peut se glisser dans ce que tu nommerais dans ton langage tes « vieilles problématiques » d’abandon. Cherche la Joie, tourne ton attention vers la Joie qui est au fond, vers la Lumière qui est à la sortie, vers l’Amour qui t’attend. N’appesantis pas ton mental sur ces questions un peu psychologiques et émotionnelles qui servent ton besoin de t’exprimer, comme de dernières clarifications. Mais nous t’invitons à chercher la Lumière qui se niche au creux et dans les replis de ces sentiments. Ainsi tu trouveras en elle (la Lumière) la Paix, l’Equanimité, la Vérité et la Joie.

 

Ne vous focalisez pas sur les aspects psychologiques de vos états. Contentez-vous de les traverser, en tout abandon à la Lumière, et réjouissez-vous les uns avec les autres, si vous en avez la possibilité.

 

Nous t’aimons, ma sœur, et nous veillons sur toi. La Divine Marie t’a dit que tu peux l’appeler à tout instant, à toute heure et en toutes occasions. Sois en Paix.

 

 

Quelle est la fonction des messages des Elohim, et ceux reçus particulièrement par ce canal ?

 

Vous êtes appelés à co-créer votre nouvelle Terre et votre nouvelle humanité. Ces messages sont donc essentiels pour ceux qui savent les recevoir, ce qui n’est - nous le savons - pas le cas de tous, afin de déverrouiller, d’ouvrir, d’élargir et de mettre en Joie les capacités créatives et co-créatives de ceux qui ascensionneront dans les mêmes plans et qui, lorsqu’ils se retrouveront, auront la Joie d’élaborer ensemble, par leurs créations, toute leur nouvelle vie.

 

La raison de l’afflux de ces messages ici, en ce canal, tient au fait de sa résonance et de sa filiation directe avec ces vibrations et cette famille céleste et planétaire.

 

Nous savons que ces messages parviennent à la plupart de ceux à qui ils sont destinés, soit directement, soit indirectement par leurs vibrations, et nous faisons confiance à vos multiples réseaux de distribution tels qu’ils existent actuellement, pour que s’installe au niveau de vos Elohim terrestres incarnés les programmations et les déprogrammations nécessaires à leurs tâches de créateurs.

 

Ainsi en est-il. Vous avez notre bénédiction, et notre Amour, et nos encouragements. Amen

 



via Christine Anne K. le 18/07/2010

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.