Mes enfants, je suis celle que vous appelez Mère.

 

Je m’adresse à vous car vous avez attendu la venue d’Aurobindo. Je ne suis pas là l’excuser. Cependant, disons qu’il a été retenu.

 

Je vous invite donc avec tout mon Amour à rester dans la bienveillance, à cultiver encore mieux et toujours ce qu’en votre cœur vous trouvez et ce que par votre cœur vous partagez.

 

Ne vous éloignez pas de cela, ainsi qu’il vous l’a été exposé avec une certaine fermeté, juste avant que je vous parle.

 

Je vous prends dans mes bras, je vous accueille dans l’immensité du cœur des étoiles, si l’on peut dire, qu’est devenu mon propre cœur. Je vous transmets l’Amour que Mère peut vous communiquer.

 

Soyez aimés, soyez bénis, soyez entendus, soyez respectés, soyez accompagnés et accompagnez-vous les uns les autres en toute légèreté et en toute humilité.

 

Je vous laisse. Je suis Mère.

Je vous dis à bientôt, que ce soit par ma voix ou celle de mon compagnon, ou encore tout autre voix de ceux qui vous accompagnent fidèlement et avec Amour.

 


via Christine Anne K. le 13/04/2010

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.