A vous, Enfants Aimés de la Source et de l’Un, les Joies et les Lumières de vos Êtres réconciliés avec leur Vérité.


A vous la simplicité unifiée et unificatrice de cette réconciliation.


A vous les étendards lumineux des cœurs ayant traversé le pardon de soi, et le pardon de tout ce qui n’a plus à être obstacle à votre réconciliation, si ultime qu’en la Source elle est, et ne peut qu’être, transparaissant en toute Beauté de la Vérité retrouvée de vos Êtres réconciliés.

 

Ainsi un Monde s’achève, bientôt, et un Monde renaîtra.

Ainsi fera la lune en votre ciel terrestre sous peu, et d’ici là il vous reste le temps de vous réjouir d’être, encore, avant de disparaître pour pouvoir alors renaître, vous aussi mes Aimés, mes Bien-Aimés Enfants, chéris chacun et chacune en mon cœur de Mère, si vaste que le manteau de la nuit étoilée n’y suffit pas.

 

En ce jour 1er septembre de vos calendriers, mes Enfants, il reste peu de temps à présent pour vous parer avant de franchir le seuil tant espéré de certains, tant redouté hélas pour certains autres, où vous n’avez plus d’autre choix que de transfigurer votre Être dans la Révélation de toute sa Beauté sans tâche et sans voiles.

 

Ainsi tombent les derniers pans de l’Illusion qui fut et qui dorénavant n’est plus.

 

Avec tout mon Amour, étendu à l’infini, ainsi la voie lactée sans fin des Cieux véritables auxquels vous touchez si bientôt.

 

Je vous aime et vous dis à demain, tendrement.

Marie-Isis-Eloha, Mère des Mères et dans la Grâce de tous mes noms. Amen








via Christine Anne K. le 01/09/2010

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.